songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Camus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Camus   Ven 20 Mai - 16:16

L'étranger

"Standing on a beach with a gun in my hand....Staring at the sea, staring at the sand......"Oups pardon je digresse légèrement. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé ce livre pour le message qu'il donne et la phrase introductive est emblématique de l'indifférence (toute relative) qui semble habiter Meursault: De l'enterrement de sa mère (dont il semble n'être qu'un témoin curieux) à sa condamnation, Meursault semble assister, tel un esprit malin au dessus de sa tête, à l'évolution de son personnage, son introspection afin de donner un sens à sa (la) vie. Le résultat est poignant même si j'ai tout de même regretté quelques lourdeurs métaphysiques issues des circonvollutions cérébrales d'un Camus qui (quelquefois) en fait trop.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.


Dernière édition par le Mer 22 Fév - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Ven 20 Mai - 16:23

La peste

J'ai relu voilà peu ce livre qui m'avait paru pénible à lire (je devais avoir 20 ans à l'époque). Cette fois, il m'a beaucoup plu; d'abord parcequ'il raconte la difficulté de l'exil, ensuite parceque cette peste dont il est question nous renvoie à la seconde guerre mondiale avec l'agonie (très réaliste ici) des gens, l'enfermement, les mesures prophylactiques et par dessus tout la question du devenir de l'humanité. Camus est passé maître dans l'allégorie servant ses idées et LA PESTE est un chef d'oeuvre à lire dans l'urgence des pestes qui nous menacent.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.


Dernière édition par le Mer 22 Fév - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Ven 20 Mai - 19:51

L'etranger je l'ai lue il y a cinq ans de cela et j'avoue peu m'en souvenir ! du moins quelques bribes " aujourd'hui maman est morte". Pour me remettre dans le contexte il faudrait que je le relise ! Surtout qu'il va vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Find_A_Cure
***
***
avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : Mouscron (Belgique) / Lille
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Sam 21 Mai - 8:20

Je l'ai lu y'a 2 ans et j'me souviens pas de tout... Faudrait que j'le relise ! J'ai beaucoup aimé en somme, et oui Julie, le tout début commence par "aujourd'hui maman est morte" ou "maman est morte hier soir". Je sais plus. Mais ça commence fort ! Very Happy


Dans le même auteur, j'ai lu Caligula... Et j'ai beaucoup aimé ce personnage....du moins ce que Camus veut en faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotyk
Vieux singe
Vieux singe
avatar

Nombre de messages : 292
Localisation : des Alpes au Congo
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Sam 21 Mai - 8:51

Mon préféré reste La Peste, puis L'Etranger. J'ai aussi lu La Chute, j'ai beaucoup moins accroché, le récit est un peu trop monolithique, ça manque un peu de charme et d'action...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Sam 21 Mai - 16:05

Kotyk a écrit:
Mon préféré reste La Peste, puis L'Etranger. J'ai aussi lu La Chute, j'ai beaucoup moins accroché, le récit est un peu trop monolithique, ça manque un peu de charme et d'action...

La chute est très philosophique et à mon goût incompréhensible; il représente en fait tout ce que je n'aime pas dans certains bouquins de Camus.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivien
¤
¤


Nombre de messages : 137
Localisation : aux pays des mirabelles
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: camusole   Sam 2 Juil - 14:39

En ce qui concerne Camus il faut tout de meme ne pas oublier que c un des plus grands ecrivains contemporain, il ne se voulait pas philosophe: alors il ne faut pas lui reprocher une synoptique philosophique. Par contre camu il faut surtout lire une des rares pieces de theatres qu il a faite c "Caligula", c sur le malheureusement celebre empeureure romain. Ce livre est un peu violent et sanglant mais si vous arrivé a ressentir la profondeur du desir impossible a contenté qu epprouve cette homme de camus, c toute la condition humaine qui est representé la, l'aspiration a l'absolu, a obtenir ce qui n est pas fait pour l homme. Alors bonne lecture(sa ce lit vite en plus 2 a 3 heure a tout casser). :study: lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la_petite_toune
*
*


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Dim 3 Juil - 20:35

expliquez-moi, ça fait plusieurs fois que je tente de lire Camus et chaque fois, je le remets à plus tard, ça ne m'interpelle pas, mais je voudrais pourtant, expliquez moi comme le lire pour être touché, j'ai besoin de votre aide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Lun 4 Juil - 0:17

la_petite_toune a écrit:
expliquez-moi, ça fait plusieurs fois que je tente de lire Camus et chaque fois, je le remets à plus tard, ça ne m'interpelle pas, mais je voudrais pourtant, expliquez moi comme le lire pour être touché, j'ai besoin de votre aide

Faut pas se forcer, il y a des auteurs comme ça. Quand ça veut pas, ça veut pas me disait Toto au logis Very Happy

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Lun 4 Juil - 10:15

Exactement ! Very Happy Parfois le déclic peut venir plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotyk
Vieux singe
Vieux singe
avatar

Nombre de messages : 292
Localisation : des Alpes au Congo
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Lun 4 Juil - 13:06

J'ajouterais qu'il n'y a rien de plus frustrant que de passer des jours, des semaines sur un livre et de s'apercevoir à la fin qu'il ne t'a pas plu ! C'est pas comme un film, ce n'est pas 2 heures que tu perds mais beaucoup plus !

Alors le maître mot en matière de littérature, c'est : ne pas se forcer ! Si l'envie doit venir, elle viendra, sinon tant pis ! Il y aura toujours autre chose que tu auras davantage envie de découvrir ! 😉

Cela dit, je maintiens que Camus, ça vaut le coup d'être lu, surtout La Peste, mais c'est strictement personnel. Je comprends parfaitement qu'on n'accroche pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Camus   Sam 9 Juil - 8:58

Albert Camus, "Les Justes" , Folio.

le terrorisme en question.


De jeunes socialistes révolutionnaires préparent dans la russie tsariste un attentat contre le grand-duc Serge. C'est l'occasion de débattre du terrorisme et de la mort des innocents, de s'interroger sur la justice et la légitimité des moyens employés au service d'une Idée. Seul Stepan, qui a connu la prison et le fouet, refuse tout état d'âme. C'est l'irréductible de la révolution. Dans cette pièce l'Ideal semble acquis pour tous. Place à l'action !
"C'est facile d'avoir des réunions, de discuter la situation et de transmettre l'ordre d'exécution. On risque sa vie, bien sûr, mais à tâtons, sans rien voir. Tandis que se tenir debout, quand le soir tombe sur la ville, au milieu de la foule de ceux qui pressent le pas pour trouver la soupe brûlante, des enfants, la chaleur d'une femme, se tenir debout et muet, avec le poids de la bombe au bout du bras, et savoir que dans trois minutes, dans deux minutes, dans quelques secondes, on s'élancera [...] voilà la terreur."
. Mais on envisage les conséquences du terrorisme.
(Dora) : [...]j'ai peur.D'autres viendront peut-être qui s'autoriseront de nous pour tuer et qui ne paieront pas de leur vie." Les acteurs de ce drame s'interrogent sur le choix du bonheur ou du sacrifice, particulièrement Kaliayev et Dora, qui choisissent la fraternité du combat plutôt que le bonheur amoureux. Ont-ils tort ?
Une citation de Romeo et Juliette figure en exergue: "O love! O life! not life but love in death". Dans "Noces" Camus écrivait
:"Il n'y a qu'un seul amour dans ce monde. Etreindre un corps de femme, c'est aussi retenir contre soi cette joie étrange qui descend du ciel vers la mer", et il prenait à temoin Romeo et Juliette :
"Rien n'invite ici à chérir des amants malheureux. Rien n'est plus vain que de mourir pour un amour. C'est vivre qu'il faudrait. Et [un amant] vivant vaut mieux que Romeo dans la terre et malgré son rosier."
Peut-on, comme le voulaient Dora et Kaliayev, se mettre par un attentat au service de la justice, et de l'amour de l'humanité ?
Le terrorisme de cette pièce n'est pas celui que nous connaissons actuellement, mais Camus montre ici, réponse explicite, le triomphe de Stepan, aspiré par la spirale de la violence, et devenu le serviteur de la haine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Mr_Hoppy
*
*
avatar

Nombre de messages : 25
Localisation : Nord
Date d'inscription : 19/07/2005

MessageSujet: Re: Camus   Jeu 21 Juil - 14:03

Moi j'ai lu l'etranger , la peste (tres bon bouquin), la chute et l'homme révolté (difficile à lire).
Alors il se dégage surtout une notion d'humanisme, de fraternité entre les hommes, contre le destin, la routine, et inconsciemment contre l'idée de "Dieu".
L'etranger, je le relis souvent, c'est dingue parce que, du fait de notre inaction, on peut parfois tomber dans la facilité. Un mec qui n'a jamais rien fait de grave dans sa vie et sa vie bascule sur un geste "absurde"..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Jeu 21 Juil - 15:57

Mr_Hoppy a écrit:
Moi j'ai lu l'etranger , la peste (tres bon bouquin), la chute et l'homme révolté (difficile à lire).
Alors il se dégage surtout une notion d'humanisme, de fraternité entre les hommes, contre le destin, la routine, et inconsciemment contre l'idée de "Dieu".
L'etranger, je le relis souvent, c'est dingue parce que, du fait de notre inaction, on peut parfois tomber dans la facilité. Un mec qui n'a jamais rien fait de grave dans sa vie et sa vie bascule sur un geste "absurde"..

C'est clair que ce livre montre l'absurdité du destin, des hommes; je lui trouve une certaine forme de nihilisme latent. Très bon bouquin que j'ai lu 2-3 fois je crois.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Camus   Dim 24 Juil - 18:45

Albert Camus, La peste, Folio.
2070360423
Pourquoi ce roman est-il réputé difficile d'accès pour les étrangers, voire les jeunes esprits francais, alors qu'il a connu dès sa parution un succès immediat ?

En 1947, la deuxième guerre mondiale était dans tous les esprits, et le quotidien des Francais sous l'occupation se retrouve à peine masqué dans le roman. On sait que cette oeuvre se veut la chronique d'une épidemie fictive à Oran, dans les années 40.

Or la mise en quarantaine de la ville offrait bien des similitudes avec ce qu'avaient vécu les contemporains : la séparation d'avec les proches, les privations, l'écoute des nouvelles à la radio, le désir de franchir des barrages, le recours aux passeurs et au marché clandestin, la correspondance codée, sont autant les propriétés d'une ville isolée que d'un pays coupé en deux et soumis à la surveillance de l'occupant. Les interrogations : combien de temps le mal va-t-il durer ? les alternances d'espoir et de découragement, de révolte et de résignation, tel était le pain quotidien, dénominateur commun entre la "peste brune" fasciste dévalant sur l'Europe et une réelle épidémie, réputée galopante.
Nul doute que ces circonstances ont su faire passer le message. D'un côté, ceux qui pactisent avec le mal, de l'autre ceux qui luttent pied à pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
ilios
¤¤¤
¤¤¤
avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Dim 20 Aoû - 11:29

imaginary boy a écrit:
L'étranger
"Standing on a beach with a gun in my hand....Staring at the sea, staring at the sand......"Oups pardon je digresse légèrement.

http://www.youtube.com/watch?v=y7lULaE6kv4 ( au passage site plutot sympa )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Camus   Dim 20 Aoû - 11:41

argh merci pour cette vidéo je ne m'en lasse pas moi......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adresses MSN / Conversations téléphoniques
» Agnes se promene (pv qui veut )
» Avec Christelle
» Prisonnière de son esprit[Libre]
» mes musiques préférées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: