songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Celine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ilios
¤¤¤
¤¤¤
avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Celine   Mer 1 Juin - 22:16

Alors je vais eviter de consacrer ce sujet à la vie personelle et à l'antisemitisme , au racisme tout simplement du personnage mais cela convenait d'être rappellé en préambule.

Ayant lu ci et la de nombreuses éloges quant à l'ecrivain , je me suis donc dis , un chef d'oeuvre de la literrature , ca mérite le détour et je vais donc me pencher sur l'un des livres les plus connus de céline avec " mort à crédit " le célébrissime : " Voyage au bout de la nuit " .

Je ne pensais pas que cette lecture eut été si complexe. Ce livre décrit les pérégrinations de ferdinand Bardamu a travers le monde , de sa vie militaire pendant la guerre 14/18 à sa vie dans les colonies ( avec quelques passages assez répugnant sur les noirs ) puis aux états unis et enfin son retour en france . Je ne m'étalerais pas sur les détails pour garder l'intérêt au livre pour les futurs lecteurs ( sait on jamais ).

Ce livre est un chef d'oeuvre effectivement mais non pas pour l'histoire somme toute relativement banale mais par le style develloppé par l'auteur. Ses envolées qu'il peut avoir sur certains sujets parfois assez peu ragoutant , sont tout simplement grandiose, de la grande literrature , un style percutant , de la verve, à coté de ca on pourra regretter parfois quelques lourdeurs .

Un grand talent , un style hors norme pour un homme peu fréquentable.

:cyclops:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Jeu 2 Juin - 12:30

Je t'avouerai que jue n'ose lire cette oeuvre ! Tout bêtement du à l'histoire personnelle et les convictions de Céline. Quand j'aurai pris plus de recul, je epnse que je m'essaierai à le lire :wink:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Find_A_Cure
***
***
avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : Mouscron (Belgique) / Lille
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Jeu 2 Juin - 13:34

J'ai lu des extraits en cours, faudrait que j'y rejette un oeil ! Me souviens plus crè bien Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Jeu 2 Juin - 15:15

J'ai lu voilà bien longtemps ce bouquin et je me rappelle de ce Bardamu et du langage spécifique qu'utilse Céline. L'autre jour j'ai vu un grand monsieur de la radio, à savoir Mr Saccomano, parler de ce livre (il était invité avec fred mitterrand sur une émission) qu'il a adoré; je pense donc le relire quand mon humeur le voudra, même si à priori je préfererai lire Mort à crédit

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Descent
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 139
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 4 Juil - 0:17

Voyage au bout de la nuit... un des bouquins les plus déprimants que j'ai jamais lu... une chute sans fin dans les sentiments les plus bas de l'être humain. Faut s'accrocher pour lire. J'en connais qui n'ont pas fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.impressionofsounds.com
Find_A_Cure
***
***
avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : Mouscron (Belgique) / Lille
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 4 Juil - 0:28

Descent a écrit:
Voyage au bout de la nuit... un des bouquins les plus déprimants que j'ai jamais lu... une chute sans fin dans les sentiments les plus bas de l'être humain. Faut s'accrocher pour lire. J'en connais qui n'ont pas fini.

J'ai lu des extraits et ça m'intéresse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Descent
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 139
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 4 Juil - 0:46

Good luck... :lol:
Par contre il est vrai que le style est inimitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.impressionofsounds.com
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Sam 9 Juil - 9:06

Celine, c'est l'histoire d'un grand malentendu ! on l'a jugé au debut un ecrivain qui defendait lepeuple ! quelle erreur ! le personnage n'est pas dissociable d el'ecrivain et vice -versa. Comment fair ele tri entre le soi-disant "bon Celine " et l'auteur des pamphlets antisémites ? c'est lemême homme, et certains disent même la même pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Sam 9 Juil - 13:55

alainrotko a écrit:
Celine, c'est l'histoire d'un grand malentendu ! on l'a jugé au debut un ecrivain qui defendait lepeuple ! quelle erreur ! le personnage n'est pas dissociable d el'ecrivain et vice -versa. Comment fair ele tri entre le soi-disant "bon Celine " et l'auteur des pamphlets antisémites ? c'est lemême homme, et certains disent même la même pensée.

Je dois dire que le simple fait qu'il ait pu écrire des pamphlets antisémites me désintéresse totalement du personnage et de plus en plus de l'écrivain.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Sam 9 Juil - 14:39

je pense qu'on aura l'occasion d'en reparler, car je m'interesse au sujet a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 25 Juil - 19:52

je finis le voyage au bout d e la nuit dans peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 25 Juil - 20:30

Génial tu vas pouvoir nous faire une belle critique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celinou
***
***
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Mer 24 Aoû - 14:32

J'ai adoré ce livre!!!
Il faut absolument le lire!!!

Voici mon avis sur ce livre:*

Saisissante épopée de la révolte et du dégoût , long cauchemar visionnaire ruisselant d'invention verbale , et dominé par l'inoubliable figure de Bardamu, Le Voyage a exercé une action considérable . Céline fut l'un des premiers à vivre ce dont la littérature actuelle allait bientôt se nourrir presque exclusivement : l'absurdité de la vie humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.sci.fi.lullaby.site.voila.fr
vivien
¤
¤


Nombre de messages : 137
Localisation : aux pays des mirabelles
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Mer 24 Aoû - 18:02

J ai cru que je l avais acheté mais en faite vu que j avais pas le temps, je ne me suis pas appercu que c etait une analyse de Celine "voyage au bout de la nuit"........... donc je suis tres tres tres decus parce que les extraits me mettait l eau a la bouche (bien que l ecrivain me donne plutot du mepris pour sa haine et son racisme......).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Mar 6 Sep - 15:20

vivien a écrit:
les extraits me mettait l eau a la bouche.....

Gare au plat complet ! ilmet le coeur l'estomac au bord des lèvres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Mer 7 Sep - 12:56

Joc joliment dit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Jeu 13 Oct - 19:30

ilios a écrit:


Ce livre est un chef d'oeuvre effectivement mais non pas pour l'histoire somme toute relativement banale mais par le style develloppé par l'auteur. Ses envolées qu'il peut avoir sur certains sujets parfois assez peu ragoutant , sont tout simplement grandiose, de la grande literrature , un style percutant , de la verve, à coté de ca on pourra regretter parfois quelques lourdeurs .

mon avis est plus réticent, mais bon...

Céline, Voyage au bout de la nuit (1932), Folio

De la laideur en art.(1)

Au départ, c'est l'aventure du râleur populaire enrôlé dans une armée en guerre et qui pratique l'antimilitarisme du troufion de base. La charge est rude contre l'armée, les chefs, la guerre, et on ne saurait nier la force d'un style qui relève de la gouaille populaire, et qui s'en prend à la religion patriotarde en vogue, dont le but était d'envoyer les "pauvres" à l'abatttoir.

Bardamu fuit donc la guerre et part en Afrique. Là, portraits-charges des militaires-colons, représentants emblématiques du colonialisme européen dans un pays ravagé par tous les maux. Céline montre par des créations verbales à quel point le monde colonisé est caricatural : le bateau qui l'amène en Afrique s'appelle le "Papaoutah" et il doit travailler dans la compagnie "Pordurière". Viennent ensuite l'épisode américain, largement inspiré des voyages de Paul Morand, et le retour en France comme "médecin des pauvres".

Les pauvres, dont se réclame souvent Céline, il nous les montre ingrats, mesquins, obsédés par des calculs sordides. Ainsi les Henrouille, dont le nom indique suffisamment des déchets d'humanité, ne reculent devant rien pour se débarrasser de la vieille Henrouille. Bardamu participe à la laideur de leurs machinations et en tire même, comme complice, de substantiels bénéfices.

Autant on peut apprécier la vigueur antimilitariste et anticolonialiste de Céline, autant, par la suite, on remarquera des longueurs et un affadissement du récit, jalonné par des prises de position et des aveux cyniques.

(1)"Pourquoi n'y aurait-il pas autant d'art possible dans la laideur que dans la beauté ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
vivien
¤
¤


Nombre de messages : 137
Localisation : aux pays des mirabelles
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Dim 16 Oct - 22:16

ben voila je l ai acheté et je suis en train de le lire.............donc, on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 17 Oct - 16:08

y' a Fabrice Luchoni qui "joue" ce livre au théâtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot
**
**
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Lun 17 Oct - 23:44

Citation :
Céline, Voyage au bout de la nuit (1932), Folio

De la laideur en art.(1)
...
(1)"Pourquoi n'y aurait-il pas autant d'art possible dans la laideur que dans la beauté ?"


Oui. Mais il faudrait en plus parler de l'efficacité de la laideur, et de celle de la beauté.
En ce qui concerne Le Voyage au bout de la nuit, ce qui m'a frappée, - dois-je dire en tant que femme?- c'est la place dans ce livre accordé au vomi. Bardamu "vomit" au sens propre et au sens figuré toutes ses expériences, les unes après les autres... il vomit la guerre, vomit le colonialisme, les villes debout - qui le laissent misérablement assis. Bardamu vomit aussi son racisme, vomit le bonheur, vomit l'asile. L'expérience ne passe pas par Bardamu, il n'assimile rien, le monde transite par son corps sans y faire de restes. Bardamu est pire qu'un désespéré, (qui assimile et souffre), pire qu'un personnage en proie avec l'absurde (jeté dans un monde qui lui est définitivement étranger): le monde rentre, et, au lieu d'être digéré, est vomi.
L'expérience du monde a quelque chose de fondamentalement contraire au corps, à ses pulsions.
Lire Céline, c'est entrer dans cet univers là.
Et l'écriture de Céline est en quelque sorte ce vomi de la belle langue, bien française, qu'il abhorre. C'est une écriture qui ne fait pas dans la fioriture linguistique bourgeoise mais dans la loghorrée nauséeuse, argotique, et populaire. C'est de l'anti-littérature - et, pour sûr, pour certains, cela est une prouesse, voire une qualité supérieure...


Dernière édition par le Ven 21 Oct - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivien
¤
¤


Nombre de messages : 137
Localisation : aux pays des mirabelles
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Jeu 20 Oct - 23:31

Ben j avoue que ce style particulier me plais vraiment, j aime cette trituration de la langue francaise!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot
**
**
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Ven 21 Oct - 0:58

Cela est-il une question de sexe, selon toi? Et vous, les filles? Qu'en pensez-vous?
Une fille, je veux dire une jeune femme, je veux dire une femme, c'est-à-dire une mêre, peut-elle aimer Céline?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivien
¤
¤


Nombre de messages : 137
Localisation : aux pays des mirabelles
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Sam 22 Oct - 2:01

ben la tu pose un sacré probleme Margot..... Jedi
C est sur que la maniere quelques peu cru et degueulasse qu a Celine dans son ecriture refroidit la plupart des femmes.....mais faut t il voir seuleument l apparente grosseur des mots ou ce qu il en fait?

nan je rigole bien sur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot
**
**
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Celine   Sam 22 Oct - 10:15

Que les femmes soient naturellement plus attentives à la politesse de leurs propos me semble une jolie déformation d'esprit! ;-)

Non, c'est pas seulement une question de style : mais dans le fond, si rien n'est à racheter dans ce putain de bas-monde (aux dires de Céline) à quoi cela sert-il de se reproduire? C'est parce que je crois que toutes les filles se posent cette question, même de manière détournée (la question du prince charmant, la préoccupation de l'esprit par ces histoires de mecs... en font partie, bien sûr!)
J'ai l'impression qu'il y a une contradiction, pour une femme, à être programmée pour perpétuer l'espèce et lire Céline...
Mais peut-être que je me trompe!
Tu vois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Celine   Sam 22 Oct - 11:59

Citation :
J'ai l'impression qu'il y a une contradiction, pour une femme, à être programmée pour perpétuer l'espèce et lire Céline...

Disons que c'est difficile de se faire une opinion avant d'avoir lu Céline mais qu'après il est trop tard. La contradiction n'existe pas ici, du moins pas au premier essai; après effectivement ça peut-être du masochisme en effet et certaines femmes (commes certains hommes) n'ent sont pas exonérées.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Les expressions insolites du Québec...
» Soir du mariage [soirée streap-tease]
» Virginie vient raconter ce qu'elle a vu au bar (pv Céline)
» Virginie passe Chez Céline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: