songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Patricia CORNWELL

Aller en bas 
AuteurMessage
marieang
Invité



MessageSujet: Patricia CORNWELL   Mar 26 Juil - 11:24

Coucou
Je vous fais un post spécial Patricia Cornwell car je suis en plein dans la lecture de "sa série" des Kay Scarpetta.
Je vous mets tous ses livres dans l'ordre dans lequel il faut les lire

* Postmortem

Citation :
Lori est la quatrième. Violée, torturée, étranglée par le meurtrier psychopathe qui terrorise Richmond. Aucune piste, hormis celles que pourront peut-être fournir les ordinateurs et les laboratoires de Kay Scarpetta, médecin-légiste. Mais qui a intérêt à pirater le système informatique, à organiser les fuites vers la presse, au risque de saboter l'enquête ?
Pas facile pour Kay de s'y reconnaître, quand tout semble organisé pour faire retomber sur elle les erreurs de la police. Pas facile pour une femme de s'imposer face au dédain - voire à l'hostilité - d'un monde traditionnellement masculin et même macho…
Avec ce thriller couronné par le prix Edgar-Poe et le prix du Roman d'aventures, l'auteur de Mémoires mortes nous offre un suspense lancinant, sur les pas d'une héroïne qui a déjà séduit d'innombrables lecteurs et lectrices.

* Mémoires mortes

Citation :
Pourquoi Beryl Madison a-t-elle laissé entrer son meurtrier ? La jeune femme, auteur à succès, s'est plainte pendant des mois de mystérieuses menaces téléphoniques, d'un inconnu qui la surveillait…
Terrifiée, elle est même partie se réfugier en Floride pour écrire…
Alors pourquoi, à peine descendue de l'avion qui la ramène chez elle, a-t-elle ouvert la porte à celui qui l'a lardée de coups de couteau ?. Pourquoi a-t-elle débranché l'alarme ? Pourquoi ne s'est-elle pas servie de l'automatique qu'elle transportait toujours avec elle et qui est demeuré sur la table de la cuisine ?
Autant de questions sans réponse pour le lieutenant Marino et le Dr Kay Scarpetta, médecin expert de l'Etat de Virginie…
Patricia Cornwell nous confronte, avec la sobriété et le savoir-faire d'une praticienne de médecine légale, aux savants détours de la mentalité criminelle…
Son héroïne est le témoin sérieux, nullement sophistiqué, mais implacable, de la folie meurtrière made in U.S.A.
François Rivière. Libération

* Et il ne restera que poussière

Citation :
En deux ans, quatre couples ont disparu dans la région de Williamsburg. On a retrouvé leurs voitures, et, plusieurs semaines après, leurs restes…
Trop peu de choses en vérité pour que Mme le médecin légiste, Kay Scarpetta - déjà bien connue des nombreux lecteurs de Mémoires mortes - puisse déterminer les causes du décès.
Mais cette fois-ci tout va changer : l'étudiante qui circulait avec son petit ami à bord d'une Jeep Cherokee est la fille d'une des femmes les plus puissantes des Etats-Unis, numéro un de la lutte antidrogue, qui est bien décidée à remuer ciel et terre pour élucider cette disparition, entraînant Kay Scarpetta dans son sillage.
Le suspense le plus haletant avec toute la rigueur de la procédure policière : on retrouve ici l'alliage subtil qui a fait le succès de Patricia Cornwell, lauréate de l'Edgar Poe Award et du prix du Roman d'aventures.

* Une peine d'exception

Citation :
Etrange cérémonial que de préparer l'autopsie d'un homme qui n'est pas encore mort…
C'est pourtant à quoi s'occupe le médecin-légiste Kay Scarpetta, en ce soir de décembre, en attendant le corps de Ronnie Joe Waddell qui ne sera officiellement déclaré mort sur la chaise électrique qu'à 23 h 05.
Cette même nuit, le corps d'un adolescent de treize ans est découvert, mutilé, contre une benne à ordures. Et l'on relève sur les lieux du crime l'empreinte digitale d'un homme qui ne peut pas être coupable - cette même empreinte qui a fait condamner Waddell…
L'auteur de Post Mortem, lauréate du célèbre prix Edgar-Poe, nous offre ici une intrigue et un suspense à couper le souffle

* La séquence des corps

Citation :
Crime sadique à Black Mountain, une petite ville endormie au fin fond de la Caroline du Nord : Emily 11 ans, n'a été retrouvée que plusieurs jours après sa disparition, et bien des indices mènent au sinistre Temple Gault, que n'ont sûrement pas oublié les lecteurs d'une peine d'exception…
L'affaire se complique gravement lorsqu'un policier local, Ferguson, est retrouvé mort à son tour, victime d'une mise en scène érotique des plus singulières.
Le séduisant Benton Wesley et le dévoué Marino - macho hélas ! incurable - épaulent le docteur Kay Scarpetta dans cette nouvelle enquête, où l'on retrouve la sensibilité féminine et la technologie scientifique haut de gamme qui confèrent aux romans de Patricia Cornwell leur ambiance inimitable.

* Une mort sans nom

Citation :
La jeune femme est adossée, nue dans la neige, à une fontaine de Central Park. Tuée selon un rituel dont le célébrant, à l'évidence, n'est autre que Temple Gault, le meurtrier psychopathe qui échappe encore à toutes les recherches…
Deux questions pour Kay Scarpetta et ses collègues, Marino et Wesley : pourquoi a-t-il voulu les attirer à New-York ? Et comment cette inconnue a-t-elle pu se laisser déshabiller et assassiner sans qu'on relève la moindre trace de résistance de sa part ?
Célèbre depuis Post Mortem (prix du Roman d'aventures 1992), le trio formé par la jeune médecin-légiste et les deux policiers affronte ici un ennemi retors autant qu'implacable. Le début d'un suspense qui culminera dans le labyrinthe du métro new-yorkais…

* Morts en eaux troubles

Citation :
Dans ce septième roman de Patricia Cornwell, Kay Scarpetta est contrainte d'exercer ses talents de médecin-légiste expert sur un terrain bien singulier. On vient de retrouver le corps d'un journaliste par dix mètres de fond, dans les eaux glacées de l'Elizabeth River en Virginie. Scarpetta plongera en eaux troubles, dans le labyrinthe d'un cimetière de carcasses de bateaux rouillées, pour procéder au premier examen. À l'évidence, la mort n'est pas due à des causes naturelles. Ted Eddings, journaliste ambitieux et ami de Kay Scarpetta, explorait-il ces profondeurs pour les besoins d'une enquête, ou cherchait-il simplement des reliques militaires ?
Lorsque l'assistant de Kay, à la morgue, est sauvagement assassiné dans sa voiture et que l'on retrouve des traces de radioactivité sur le siège du passager, le doute n'est plus permis. Kay, sa nièce Lucy, agent spécial du FBI et le policier Pete Marino se lancent à la poursuite d'un groupuscule fanatique. Le trio mêlera technologie de pointe, réalité virtuelle et enquête policière traditionnelle pour affronter les terroristes dans un assaut impitoyable au cœur même d'une centrale nucléaire.
« Humain, haletant, prodigieusement documenté, le nouveau detective novel de Patricia Cornwell reflète bien les paranoïas américaines. Le charme opère. Au scalpel, comme toujours. » L'Express
« Tension immédiate, charme vénéneux de l'univers de la médecine légale, toutes les qualités qui ont propulsé Cornwell au firmament du roman policier. » Le Monde des livres

* Mordoc

Citation :
Kay Scarpetta, invitée en tant qu'expert à une conférence sur la médecine légale à Dublin, tente d'établir le lien entre des crimes commis par un serial-killer en Irlande et aux États-Unis ; les victimes, des deux côtés de l'Atlantique, ont été soigneusement démembrées selon la même méthode. Une autre victime attend Kay à son retour aux États-Unis, mais cette dernière est formelle : ce nouveau meurtre, même s'il ressemble aux précédents, ne peut être imputé au même tueur. La victime a été mutilée, mais selon une réplique approximative. Plus intrigantes encore sont les mystérieuses traces d'une éruption sur la peau du cadavre. La confirmation des hypothèses de Kay arrivera d'une manière terrifiante : le tueur, qui s'est baptisé "Mordoc", la contacte par Internet en lui exposant les photos détaillées de sa victime.
Lorsqu'un second cadavre est découvert sur une petite île isolée au large de la Virginie, Kay, assistée de Marino et Benton Wesley, est saisie d'horreur. Les traces suspectes remarquées sur la victime de Mordoc sont ici évidentes ; l'assassin dispose d'une arme terrible et absolue, contre laquelle l'humanité ne peut plus se protéger.
La situation menace de se transformer en épidémie, et Kay devra, avec l'aide de sa nièce Lucy, s'embarquer dans un hallucinant voyage virtuel afin de traquer le tueur.
« La star du thriller a encore frappé, et son serial killer est branché sur le web … » Madame Figaro
« Une poursuite haletante entre décharges publiques et bunkers scientifiques, couloirs de morgue et couloirs d'Internet. » Le Journal du polar
« Bonne nouvelle pour ses admirateurs … Kay Scarpetta revient très en forme dans Mordoc. » Télérama

la suite dans mon prochain message
Bizzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
marieang
Invité



MessageSujet: Re: Patricia CORNWELL   Mar 26 Juil - 11:26

* Combustion

Citation :
Kay Scarpetta lutte contre un tueur audacieux qui se sert du feu pour couvrir la trace de ses meurtres. Lorsque Scarpetta apprend que Carrie Grethen, son ennemie mortelle, s'est évadée de prison et fait équipe avec ce pyromane, l'enquête prend un tour personnel.
Avec le NRT, l'équipe d'intervention spécialisée dans les incendies criminels, à laquelle appartient désormais sa nièce Lucy, Scarpetta essaie de déterminer le modus operandi du tueur qui a trouvé le moyen inédit de susciter le "point éclair " qui déclenche ses feux. Il lui faut absolument retrouver ce meurtrier pour arrêter Carrie Grethen. Car cette dernière compte bien se venger en détruisant ce que Kay a de plus cher : Lucy …
Un des meilleurs Scarpetta, conjuguant suspense implacable, technologie de pointe en matière d'incendies et surtout étude psychologique. Cornwell approfondit les rapports de ses personnages fétiches (Marino, Lucy et Benton) et la tragédie finale donne à ce roman une dimension profondément humaine.
« Le suspense fonctionne de bout en bout. » Le Figaro
« Un Cornwell de braise ! » L'Express
« Frissons garantis ! » Lire
« Une brûlante partie de cache-cache avec le Mal. » Libération


* Cadavre X

Citation :
Tout va mal dans la vie du docteur Scarpetta. Un mystérieux adversaire fait tout pour la discréditer, semant le trouble à l'institut médico-légal et usurpant son identité sur Internet. La redoutable Diane Bray, nouvelle directrice adjointe de la police, cherche elle aussi à déstabiliser Kay Scarpetta, notamment en faisant subir les pires brimades au fidèle allié de cette dernière, l'inspecteur Pete Marino. À ces soucis professionnels s'ajoutent des angoisses personnelles, car Kay n'arrive pas à surmonter la mort de son amant Benton Wesley, assassiné un an plus tôt, et s'inquiète pour sa nièce Lucy qui risque sa peau afin de démanteler un gros cartel de la drogue.
C'est dans ces circonstances difficiles que Scarpetta doit s'atteler à une des plus périlleuses enquêtes de sa carrière . Un cadavre décomposé a été retrouvé à bord d'un cargo belge faisant escale à Richmond. Malgré une autopsie minutieuse, Kay n'arrive à déterminer ni l'identité du mort ni les causes du décès. Avec un étrange tatouage comme seul indice, Scarpetta et Marino contactent Interpol, qui les convoque dans ses bureaux lyonnais. En effet, ce cadavre anonyme est lié à un affaire top-secrète qu'Interpol confie aux deux Américains. Cette mission les conduit de Lyon à la morgue de Paris et dans l'île Saint-Louis. Mais c'est en rentrant à Richmond qu'ils risqueront leur vie lorsqu'un tueur monstrueux resserrera son implacable étreinte sur Kay et ses proches.
Suspense au cordeau, Cadavre X célèbre les noces sanglantes du polar « à la française » et du thriller américain le plus sophistiqué.


* Dossier Benton

Citation :
Kay Scarpetta se remet tout juste de l'attaque du monstrueux serial killer Jean-Baptiste Chandonne. Le cauchemar semble terminé, maintenant que le tueur est arrêté. Mais Scarpetta est confrontée à une série de retournements inattendus. De victime, elle risque de se retrouver bientôt sur le banc des accusés. Des preuves s'accumulent contre elle, la désignant comme la meurtrière de Diane Bray. Qui est derrière cette machination ? Avec l'aide de Lucy et de Marino, Kay Scarpetta découvre que le piège qui se referme sur elle la ramène à un passé qu'elle tente désespérément d'oublier : la mort de Benton.
Ce Cornwell détonnant aux multiples intrigues entrecroisées dévoile de nombreux aspects cachés de l'histoire de Kay Scarpetta et de ses proches. On y découvre notamment les détails les plus intimes de la liaison de Kay avec Benton, et la vérité sur le fils de Marino. Dossier Benton marque aussi une rupture radicale dans la série des Scarpetta : à la fin de ce roman, la vie du célèbre médecin légiste ne sera plus jamais la même.


* Bâton rouge

Citation :
Après la mort de son amant, Benton Wesley, et la machination qui lui a coûté son poste de médecin-légiste en chef de l'Etat de Virginie, Kay Scarpetta a pris du recul. Installée en bord de mer en Floride, elle est devenue consultante dans le privé. C'est là qu'elle est contactée par un magistrat de Baton Rouge, la capitale de la Louisiane, où des femmes disparaissent sans laisser de traces. Un meurtre ancien, resté inexpliqué, pourrait bien être la clé du mystère, et il semble au magistrat que seule Scarpetta possède la compétence et l'intuition nécessaires pour " faire parler " le corps. Mais si c'était un piège ? Curieusement, les victimes sont toutes blondes et ont toutes une quarantaine d'années... comme elle.
D'autant que si l'un des deux Chandonne, Jean-Baptiste, est sous les verrous et attend son exécution dans une prison de haute sécurité au Texas, son faux jumeau Jim Talley fait régner la terreur du côté de l'embouchure du Mississipi. Et de fait, c'est bien lui le tueur. Ses victimes, piégées avec l'aide d'une comparse, sont découpées en morceaux, et les morceaux utilisés comme appâts pour les crocodiles qui infestent le bayou. Et ce aux seules fins d'attirer à Baton Rouge son ennemie jurée, Kay Scarpetta. Car un vieux contentieux attend d'être soldé.
Pendant ce temps, au Texas, Jean-Baptiste Chandonne, qui a lui aussi des raisons d'en vouloir à la médecin-légiste, prépare son évasion... Et Benton Wesley, qui n'est pas mort mais a changé d'identité pour échapper aux tueurs du clan Chandonne, flairant le piège qui est sur le point de se refermer sur Scarpetta, décide qu'il est temps de reprendre du service...
A Baton Rouge, vieux comptoir français sur les bords du Mississipi, devenu une ville tentaculaire rongée par la corruption et la criminalité, le décor est planté pour une double chasse à l'homme...et à la femme.


* Signe suspect

Citation :
Le Dr Kay Scarpetta qui a quitté la médecine légale institutionnelle pour l'expertise privée s'est installée en Floride. Pourtant, elle va devoir revenir à Richmond, la ville qui lui a tourné le dos cinq ans plus tôt. De bien désagréables surprises l'attendent. Et il n'est pas sûr qu'elle puisse tolérer la vérité qu'elle va découvrir dans sa dernière enquête...


Mon avis
Moi, j'ai lu les trois premiers et j'adore vraiment !! Je trouve qu'il y a de l'action, du suspence. Bref, tout pour faire de bons polars.
J'ai hâte de continuer.
J'espère que vous aurez envie de les lire et que vous aimerez autant que moi.
J'attend vos commentaires.
Bizzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Patricia CORNWELL   Mar 26 Juil - 15:55

hum hum intéressant tout cela ! Le seul livre que j'ai lu c'est la séquence des corps ! ce livre m'avait beaucoup plu, et l'intrigue était pas mal ! Avec des détails selon mes souvenirs bien sympathiquede meurtres! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Descent
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 139
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Patricia CORNWELL   Ven 29 Juil - 1:38

J'ai lu Une Peine d'Exception et Il ne restera que Poussière. J'avais apprécié, mais je ne suis pas curieux de tout lire comme toi. :lol: J'ai un peu peur de la répétition. Donc je vais en rester là... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.impressionofsounds.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patricia CORNWELL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patricia CORNWELL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sibylle Patricia Trelawney
» Enterrement de Patricia Grenier(Véra,et libre)
» Se balade (PV : Patricia)
» Patricia Grenier
» Présentation de Patricia Williamson [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Polars, policiers, thrillers....-
Sauter vers: