songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Chateaubriand

Aller en bas 
AuteurMessage
Celinou
***
***
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Chateaubriand   Jeu 28 Juil - 22:01

Mémoires d'outre-tombe, œuvre de François René de Chateaubriand, somme historique, politique, sentimentale et poétique, parue pour la première fois en feuilleton entre 1848 et 1850, puis publiée en volumes en 1849-1850, en 1898 et en 1948. C’est la dernière édition, dite « du centenaire », qui fait aujourd’hui autorité.


Conçu en 1803, ébauché en 1809, le projet des Mémoires occupe Chateaubriand jusqu’à sa mort en 1848. Il ne s’agit pas seulement pour lui de raconter une existence vouée à la fidélité monarchique, aux femmes et à l’écriture, mais d’en faire percevoir les plus secrètes résonances, quitte à retravailler le matériau de sa vie au profit d’une vérité esthétique. Mémoires de ma vie tout d’abord, achevés avant 1830, le grand œuvre se redéploie après la révolution de Juillet pour devenir « l’épopée de [son] temps ». Les Mémoires d’outre-tombe sont ainsi une traversée de l’histoire, dont ils montrent, au-delà des passions, la vanité, mais ils sont aussi le chant intime, et savamment composé, d’un rêveur, d’un amoureux, où l’érudition tempère l’hymne, où la méditation traverse l’événement. Bilan à la fois complaisant et désenchanté d’une vie, panorama lucide des faits, des idéologies d’une époque, les Mémoires d’outre-tombe sont surtout le poème du Temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.sci.fi.lullaby.site.voila.fr
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Ven 29 Juil - 0:07

J'avoue que j'ai une énorme réticence à m'engager dans Chateaubriand tant il est rattaché à la france rétrograde conservatrice, royaliste et surtout emprunte d'un romantisme excessif, pompeux et sentant les grands sentiments et l'encens. Mais bon, pour se faire une idée de la modernité naissante du roman à la moitié du XIXème, il est important de connaitre cet auteur afin de mieux comprendre la rupture qui s'est effectuée dans ce grand siècle qu'est le XIXè. Donc je m'y collerai un jour, certainement un soir d'été où la chaleur m'assommera de sa torpeur.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDV
Invité



MessageSujet: Re: Chateaubriand   Mar 20 Sep - 15:48

Certains passages sont d'une beauté incroyable. Qu'on le veuille ou non, le style est là. Il y a, à dire Chateaubriand, un plaisir de gourmet.

Le consommer cependant à doses homéopathiques : le lire d'une traite - ce sont quand même de gros pavés - est impossible et risquerait de nuire à la satisfaction qu'on en retirerait.
Revenir en haut Aller en bas
Margot
**
**
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Mar 20 Sep - 23:37

imaginary boy a écrit:
J'avoue que j'ai une énorme réticence à m'engager dans Chateaubriand tant il est rattaché à la france rétrograde conservatrice, royaliste et surtout emprunte d'un romantisme excessif, pompeux et sentant les grands sentiments et l'encens. Mais bon, pour se faire une idée de la modernité naissante du roman à la moitié du XIXème, il est important de connaitre cet auteur afin de mieux comprendre la rupture qui s'est effectuée dans ce grand siècle qu'est le XIXè. Donc je m'y collerai un jour, certainement un soir d'été où la chaleur m'assommera de sa torpeur.

Je n'aurai, je crois, jamais ce courage...
- En fait, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Mer 21 Sep - 15:46

Citation :
Je n'aurai, je crois, jamais ce courage...
- En fait, c'est sûr.

BIS Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivien
¤
¤


Nombre de messages : 137
Localisation : aux pays des mirabelles
Date d'inscription : 01/07/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Jeu 22 Sep - 11:12

Je n'ai pas eu le courage de lire "memoire d'outre tombe" Embarassed , je me suis ratttrapé sur d'autres: "Atala","René", "Le dernier Abencerage", le tout compacté en un livre..ce sont de belles histoires si je me souviens bien... Mr. Green
Alors je vous les conseils si vous n'avais pas lu de Chateaubriand, parce qu'attaquer directement le pavé "d'outre tombe" c dur!! voila.... :albino:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot
**
**
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 20/07/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Ven 30 Sep - 16:32

Allez, soyons justes... reconnaissons la valeur de ces mots...
"il est bon de se faire précéder dans la tombe du silence que l'on y trouvera."

C'est chouette, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Ven 30 Sep - 20:10

Margot a écrit:
Allez, soyons justes... reconnaissons la valeur de ces mots...
"il est bon de se faire précéder dans la tombe du silence que l'on y trouvera."

C'est chouette, non?

Ok pour un aphorisme de Chateaubriand mais pas plus Wink

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Descent
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 139
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/07/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Sam 1 Oct - 2:18

Je n'ai jamais lu Chateaubriand aussi. Mais il faut reconnaître son importance : il annonce tout un mouvement "romantique" etc...

J'aime bien cette phrase de lui :

"On habite avec un coeur plein un monde vide, et sans avoir usé de rien, on est désabusé de tout."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.impressionofsounds.com
*Amandine*
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 30
Localisation : Rouen, Seine-Maritime
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Chateaubriand   Sam 8 Oct - 20:44

En grande admiratrice du courant romantique, j'ai quand meme essaye Chateaubriand... "Atala" et "Rene", de tres belles histoires... Je lirais surement "Les memoires d'outre-tombe" un jour ou l'autre, mais c'est plus autobiographique, donc ce n'est pas le meme style que les deux titres que je viens de citer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chateaubriand   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chateaubriand
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les romantiques.
» Prix Combourg à Jean Raspail
» DE CHATEAUBRIAND — Famille De Castellane [4/6]
» DE CHATEAUBRIAND — Famille De Chagarde [0/3]
» "Quand on me demande si j'ai du feu, je réponds que je ne me prostitue pas." ? Hyacinthe de Chateaubriand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Littérature classique-
Sauter vers: