songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Michèle Desbordes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Michèle Desbordes   Mar 6 Sep - 15:21

Michèle Desbordes, la robe bleue, Verdier.2864324067
Camille Claudel, la délaissée.
Certains livres ont une musique. Avec celui-ci, on pense à un adagio de célébration et de déploration. "Célébration" car ce texte est d'une grande sensualité, quand il rappelle la beauté de la jeune fille, ses cheveux qui forment un casque, qui font se retourner les passants, qui chavirent le vieux Rodin. Elle est très belle, Camille, et c'est une ardente amoureuse dont les mains sculptent après le plaisir des corps entrelacés. On la voit totalement prise par l'amour de la glaise, se dévouant au travail de la pierre comme à un sacerdoce.

Cet aspect rend son déclin plus poignant, quand elle détruit au matin ce qu'elle n'a pas réussi à faire la nuit, quand on la voit amaigrie et mal vêtue, negligée, non plus comme l'artiste qui n'a rien à faire des convenances, tout entière à son travail, mais comme une femme que l'inspiration et la grâce ont abandonnée.

On vit ses diverses attentes : attente d'une visite à l'asile, attente de la sculpture à naître, attente d'un amour épanouissant avec Rodin, attente des colis de sa famille - et de réponses à ses appels au secours.

L'écriture de Michèle Desbordes est très belle et demanderait une lecture orale. L'évocation tient de la poèsie, à réciter, voire à déclamer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Michèle Desbordes   Mar 6 Sep - 15:24

Michèle Desbordes, Dans le temps qu'il marchait, Laurence Teper éditions
2952044244

"Il parlait du jour par-dessus les nuages."

Déploration funèbre.

Michèle Desbordes - qu'on connaît pour "la robe bleue" où elle raconte Camille Claudel, évoque ici Hölderlin. Elle chante une berceuse funébre où "toujours" et "jamais" tintent comme des glas, où les "il disait" nous font assister impuissants à la souffrance du poète.

Pour la traduire, Michèle Desbordes a choisi la musique des phrases, et le silence des pauses.

"
Citation :
Toujours il évoqua les saisons et les fleurs de là-bas. Le bonheur d'y voir dans le jour qui tombait les hommes décharger les bateaux, et le vent le soir dans les voiles claires. La mer qu'il imaginait plus loin dans la fin du fleuve.


Seule, disait-il, l'idée d'éternité le ravissait, celle d'un ciel bleu comme celui de Grèce, où jamais il ne se rendit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Michèle Desbordes   Mer 7 Sep - 12:55

Je ne connaissais pas cet auteur ! Merci de me le faire découvrir:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Michèle Desbordes   Sam 3 Déc - 11:22

Les six premiers livres des memoires d'outre tombe se lisent avec plaisir.
Certes le debut peut paraître grandiloquent, mais il y a des passages amusants, des pages très ecrites, et la musique enveloppe le tout. Ce beau style, bien balancé, avec periodes, fait oublier que souvent Chateaubriand prend la pose. Dans ces souvenirs d'enfance, c'est là qu'il est le meilleur, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michèle Desbordes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michèle Desbordes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Panne de leadership:L'eurodéputé Michèle STRIFFLER exprime son inquiétude
» Gérard Jean-Juste contre la désignation de Michèle Pierre-Louis
» C'est la mère Michèle qui a perdu son chat...
» Portrait de Michèle Duvivier Pierre-Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: