songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Le silence de l'innocence

Aller en bas 
AuteurMessage
Celinou
***
***
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Le silence de l'innocence   Dim 23 Oct - 1:15

Bon, attention, revenenons à un sujet plus sérieux… et beacoup plus grave…
Je viens de finir ce livre hier… et il faut vraiment le lire… il est bouleversant.
Je n’ai pas fait de résumé personnel car il est très très bien résumé au dos du livre :




Au Cambodge des parents vendent leurs enfants dès l’âge de cinq, six ans en échange d’une centaine d’euros.
Dans les bordels, les jeunes se prostituent pour cinq cents riels (quize centimes d’euros), une somme qui leur est entièrement confisquée par le proxénète ou la ‘mama-san’, la mère maquerelle.

Somaly Mam, aujourd’hui âgée de trente-quatre ans, retrace dans ce livre son enfance d’esclave battue, violée.
Elle témoigne sur la torture dans les bordels, et raconte avec émotion la destinée tragique de ces enfants ; comme Thomadi, vendu à l’âge de neuf ans, décédée, ou Sokhone, vendu à l’âge de huit ans, morte du sida et de la tuberculose à quinze.

Pour lutter contre ce trafic, Somlay Mam, avec son mari Pierre Legros, a crée en 1997 au Cambodge l’association Afesip (Agir pour les femmes en situation précaire), une ONG à vocation internationnale qui s’est dévoloppée depuis lors en Thailande, au Vietnam et au Laos, et qui a pour objectifs le sauvetage et la réinsertion sociale des personnes réduites en esclave sexuel.
Malgré les menaces et les représailles dont elle est la cible, elle a pu venir en aide à des milliers de fillettes et adolescants contraintes à la prostitution.


Voici ma critique perso :


Difficile de rester de marbre en lisant un tel récit.
Enfants maltraités, vendus, violés, battus et torturés... la liste est longue.
C’est un témoignage sans fausse pudeur que nous livre Somaly Man, elle qui a vécu toutes ces atrocités ; ses souvenirs sont plus ou moins précis, inconsciemment enfouis ou non, mais ils sont tous sincères.
On se sent impuissants face à ce qui se déroule à des milliers de kilomètres de chez nous, nous ne soupçonnons même pas tout ce que ces fillettes peuvent subir. Comment comprendre que des parents puissent vendre leurs propres enfants ? Comment penser que des jeunes filles de quinze ans se prostituent d’elles-mêmes ? Il faut resituer le contexte.
Le Cambodge est un pays d’une extrême pauvreté, d’une mentalité et d’une culture diamétralement opposées aux nôtres.
Rien n’est fait au niveau du gouvernement pour changer cela, les autorités restent sourdes aux appels de Somaly Man.
Est-il possible de changer d’un coup de baguette magique des siècles de tradition ?
On pourrait y croire grâce à l’action de personnes comme Somaly et son mari.
Mais il ne faut pas non plus oublier les occidentaux et les asiatiques qui contribuent à perpétuer ces pratiques sordides en "rendant visite" aux prostituées.
Petit à petit l'espoir renaît grâce à l’association Afesip. Somaly reçoit l’aide de l’Espagne principalement, la France, constat honteux, se sentant peu concernée. Des milliers de jeunes filles ont pu être arrachées des bordels et réinsérées dans une vie "normale". Rien n’étant facile en ce bas monde, l’association et Somaly Man sont la cible de menaces et d’attaques.

By Célinou

Je vous le conseil viviement
GROS GROS BISOUS AND TAKE CARE!!!
@+. Célinou Content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.sci.fi.lullaby.site.voila.fr
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Le silence de l'innocence   Dim 23 Oct - 10:37

il a l'air très violent comme livre ! j'en ai entendu parlé dans un reportage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le silence de l'innocence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: L'invitation au voyage-
Sauter vers: