songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Mikhaïl Boulgakov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Dim 11 Fév - 12:42

J'y reviendrai dans peu de temps à Boulgakov soit avec Coeur de chien soit avec Le roman de monsieur Mozart.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilios
¤¤¤
¤¤¤
avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Dim 27 Mai - 20:16



Boulgakov grand admirateur de Molière s'est lancé dans une biographie romancée de celui ci.

Dans un livre qui reprends la vie de Molière de sa naissance à sa mort, Boulgakov mets en lumière des évenements et des anecdotes qu'hormis les passionés de Molière ne sont pas connus du grand public.

On y découvre une vie tumultueuse et des débuts pour le moins cahotique de tragédien, on y voit Molière attaqué de toutes parts sur quasiment toutes ses pièces , cherchant souvent la protection du roi en usant de flagornerie.

On apprends que Molière n'a pas eu la carrière et la vie idéale qu'il souhaitait. De la création de sa troupe théatrale à sa vie privée en passant par ses relations avec les grands auteurs de l'époque ( Racine , Corneille, La fontaine) , Boulgakov nous entraine sur les traces de l'écrivain en suivant pas à pas sa vie de saltimbanque.

Seul petit regret, j'ai eu un peu l'impression que la fin de la carrière de l'auteur a été quelque peu expédié, il est cependant possible que celle ci soit moins propice à de longs devellopements.

6/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Lun 28 Mai - 1:11

J'ai souvent été proche de son achat et puis étant un adepte de la procrastination, m'en voilà à lire ta critique et regrettant de n'avoir toujours pas acheté ce livre dont j'entends le plus grand bien.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Lun 28 Mai - 16:55

Très intéressant d'avoir une biographie écrit par un auteur étranger ça permet d'avoir un autre regard, un autre point de vu, ( biens sur moi aussi je sus adepte de la procrastination, et va falloir que je me guérisse Very Happy je l'achète à mon prochain tour en librairie !!!!!!!!!!!!!!! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Lun 28 Mai - 22:57

Ou comment sortir 2 fois le mot procrastination sur un seul et même sujet. Wink

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Amandine*
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 28
Localisation : Rouen, Seine-Maritime
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Mar 29 Mai - 18:55

J'adore le mot procrastination (3 fois !)... Je suis très atteinte en plus !

J'ai vraiment hâte de lire Boulgakov... J'en entend dire tellement de bien ! L'autre jour mon amoureux et moi étions à la librairie et lui, en panne d'inspiration, ne savait pas quoi acheter. Je lui montre un bouquin qui trainaît là, dont j'avais entendu parler et que je voulais lire : Le Maître et Marguerite. Il l'a acheté sur mon conseil puis lu. Et son enthousiasme n'a fait qu'augmenter mon envie. Il dit que c'est un des meilleurs bouquins qu'il ait lu depuis longtemps et pourtant, il en lit, des bouquins ! Il me le prête bientôt et je le lis dès que j'ai fini mes examens... A peu près deux semaines de patience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Mar 29 Mai - 22:15

Vi top dix de mes livres désormais cette oeuvre !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Amandine*
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 28
Localisation : Rouen, Seine-Maritime
Date d'inscription : 11/08/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Ven 29 Juin - 23:46

Eh bien voilà : il est lu. Nostalgie. Le Maître et Marguerite : je n'ai rencontré que des gens enthousiasmés par ce livre. Tellement que je pensais pouvoir être déçue. Mais non. Je ne sais tout simplement pas quoi rajouter à tout ce qui a été dit sur ce topic. Ce livre est entré dans la liste de mes quelques livres préférés. Je l'ai tellement aimé que j'ai peur de lire d'autres livres de Boulgakov... Ca ne peut qu'être moins bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Sam 30 Juin - 21:42

Ravi qu'il t'es plu; je lirai bientôt le roman de Monsieur Molière dont on m'a dit beaucoup de bien aussi.
En tout cas Le maître et Marguerite est sans nul doute l'un de mes 3 livres préférés à ce jour, ex-aequo avec Les frères Karamazov.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Lun 2 Juil - 18:49

ravie que cette oeuvre t'aie plu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Lun 30 Juil - 22:13

Je l'ai donc fini tout récemment...ce livre est magnifique, il n'y a pas d'autres mots je crois...Il possède une densité incroyable, on aurait presque envie de le relire immédiatement afin de mieux tout saisir.
Le résumé parle de la "construction diabolique" de ce romn, et c'est tout à fait ça : on ne peut plus arrêter sa lecture, on est pris au piège par les histoires qui s'entremêlent.

J'ai adoré les scènes avec le diable et sa suite, ainsi que le fameux appartement n° 50... Béhémoth m'a bien fait rire ! Pourtant on ne peut jamais totalement rire car à chaque fois, on ressent et on comprend ce que signifie et ce que cache la scène en profondeur, comem par exemple la disparition de Stepan Likhodieïev (pas sûre du nom), qui se retrouve à Yalta et qui rend bien compte du pouvoir du régime soviétique, totalement injustifié et dictatorial;
De même pour la séance de magie au théâtre des Variétés, ou encore les fausses accusations de trafic d'argent. J'aime les symboles qu'abritent des scènes en apparence comiques.

Bien sûr, le thème de la censure littéraire est au coeur du roman; à ce propos, une scène m'a particulièrement marquée : le chat Béhémoth et son acolyte Koroviev entrent dans un restaurant situé pès de la maison Griboïedov, lieu où se réunissent les écrivains réputés . A l'entrée, els deux personnages sont arrêtés par l'une des responsables du restaurant :

-Vos certificats ? demanda t-elle en considérant avec étonnement le lorgnon de Koroviev et le réchaud de Béhémoth, ainsi que le coude déchiré de celui-ci.
-Je vous présente mille excuses, mais de quels certificats parlez-vous ? demanda Koroviev, l'air étonné.
-Vous êtes des écrivains ? questionna à son tour la citoyenne.
-Evidemment, répondit Kroviev avec dignité.
-Vos certificats ? répéta la citoyenne.
[...]
Mais dites-moi : pour vous convaincre que Dostoïevski est un écrivain, faudrait-il que vous lui demandiez un certificat ? Prenez seulement ciqn pages de n'importe lequel de ses romans et, sans aucune espèce de certificat, vous serez tout de suite convaincue que vous avez affaire à un écrivain. D'ailleurs, je suppose que lui-même n'a jamais possédé le moindre certificat !

[...]
-Vos certificats, citoyens, dit la citoyenne.
- De grâce, voilà qui est ridicule, à la fin ! dit Koroviev qui ne désarmait pas. Un écrivain ne se définit pas du tout par un certificat, mais par ce qu'il écrit. Que savez-vous des projets qui se pressent en foule dans ma tête ?

Je ne peux pas encore dire si je le considère comme l'un de mes livres favoris, mais une chose est sûre, j'y repenserai souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Mer 1 Aoû - 19:52

je pense que c'est un livre que ej relirai plusieurs fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Sam 4 Aoû - 10:31

Pareil; d'ailleurs quelqu'un l'avait dans son sac à l'aéroport l'autre jour en passant le contrôle. J'ai dis à la petite dame qu'elle avait un bijou entre les mains; sur quoi elle a sourit et m'a regardé d'un air entendu.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotyk
Vieux singe
Vieux singe
avatar

Nombre de messages : 292
Localisation : des Alpes au Congo
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Mer 22 Aoû - 19:09

Alors voilà, je m'absente quelques heures tout au plus, et qu'est-ce que je vois ? Tout un forum en pâmoison devant une oeuvre que j'aurais été ici le premier à découvrir... Arrêtez, c'est trop, mon égo est pris d'orgasme ! lol!

Bon, allez, encore une couche : avez-vous lu La Garde blanche ? Ca parle d'une famille de Kiev subissant de plein fouet la guerre civile de 1918, coincée entre Rouges, Blancs, nationalistes et autres factions d'une Russie tsariste en lambeaux. A conseiller vivement, même si, pour l'apprécier, il est sans doute préférable d'avoir visité Kiev et son musée Boulgakov...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Mer 22 Aoû - 22:00

"oh grand Kotyk "

lol!

je vais prendre note de cela jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   Mer 22 Aoû - 22:11

Mais bien sûr; et tu vas nous le payer le voyage dans la grande et belle sainte russie ? Bref on va se contenter du bouquin et c'est tout.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mikhaïl Boulgakov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikhaïl Boulgakov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. » ? Tasha Octavie Mikhaïlov
» OXANA MIKHAÏLOVITCH ? Shelley Hennig
» En Amérique, il n'y a pas de chats... [Mikhaïl]
» Nos fragilités sont de loin une force plus qu'insoupçonné [...] Une richesse de l'âme. - Mikhaïl. [UC} } pris par ari
» Isaac Mikhaïl Nikolaïevitch ? Iwan Rheon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: L'invitation au voyage-
Sauter vers: