songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Jim Harrison

Aller en bas 
AuteurMessage
Kotyk
Vieux singe
Vieux singe
avatar

Nombre de messages : 292
Localisation : des Alpes au Congo
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Jim Harrison   Dim 6 Nov - 10:54

Je vais vous parler d'un auteur américain afin d'élargir un peu le champ de vos connaissances sur la littérature des Etats-Unis que je considère comme la plus intéressante et riche de ces trente dernières années et qui, hélas, n'est pas beaucoup représentée ici. Je précise que je ne dis pas ça par pro-américanisme, bien au contraire, y a pas plus anti-américain que moi...

Jim Harrison (né en 1937) est un passionné de la pêche, de la nature et des grands espaces. Toute son oeuvre tourne autour de son amour pour la nature, de la vie au grand air et des vastes étendues du Michigan, du Wisconsin ou du Nebraska, mais aussi de la quête des origines, des racines et la poursuite de buts plus ou moins mystiques, souvent liés aux croyances indiennes...

Son premier recueil de poèmes, Plain Song (rien à voir avec la sublime chanson de Cure...) a été publié en 1965 et, à ma connaissance, n'a pas été traduit en Français.

Nord Michigan : Fils d'un émigré suédois, le héros de ce roman exerce la profession d'instituteur dans une bourgade rurale du Michigan. Il partage ses loisirs entre la chasse, la pêche et les soirées à la taverne voisine. Et les nuits avec Rosalee, l'amie d'enfance, paisible et passionnée à la fois. Mais survient Catherine, une de ses jeunes élèves, âgée de dix-sept ans et très affranchie qui va bouleverser le cours des choses.

Dalva est le récit de la quête des origines d'une femme, quadragénaire indépendante éprise de grands espaces. Lancée à la recherche de traces de son grand-père, un indien Sioux Oglala, elle verra certaines blessures du passé se rouvrir, de sa vie personnelle (sa grossesse précoce suite à l'amour d'un jeune sioux) ou de la vie de sa terre (les génocides indiens, les traumatismes post-Vietnam,...). Un des livres les plus profonds, poignants et exaltants qu'il m'ait jamais été donné de lire !

La route du retour en constitue la suite, mais la fresque familiale s'étend à plusieurs membres, tour à tour narrateurs. Où l'on reconstitue un peu plus les liens entre Dalva et son grand-père et les étroites relations avec la culture indienne.

Sorcier est le portrait d'un anti-héros versatile et plein de contradictions, jaloux mais infidèle, qui se lance dans toutes sortes d'entreprises loufoques qui, tant bien que mal, mettent un peu de sel dans sa vie...

Parmi ses autres oeuvres, signalons : Wolf, Un bon jour pour mourir, Légendes d'automne (adapté au cinéma), La femme aux lucioles (3 nouvelles), Julip (3 nouvelles),...

Pour approfondir un peu cette description, je vous conseille ce site :
http://jimharrison.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jim Harrison   Dim 6 Nov - 11:45

Je ne connaissais aps du tout ! je met sa bio dans le trombi ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotyk
Vieux singe
Vieux singe
avatar

Nombre de messages : 292
Localisation : des Alpes au Congo
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jim Harrison   Dim 6 Nov - 22:25

Je ne suis pas surpris que tu ne connaisses pas, je suis habitué ! C'est incroyable, ce gars a tout ce qu'il faut dans sa littérature pour être célèbre, mais personne ne le connaît, y compris et surtout aux Etats-Unis, où c'est un inconnu quasi-absolu... Pourtant, son écriture est à la fois très accessible et très riche (il a une formule magique, c'est pas possible autrement !) et ses thèmes peuvent vraiment toucher tout un chacun. Enfin, je sais pas, peut-être que les grands espaces, ça ne parle pas aux citadins endurcis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jim Harrison   Mar 8 Nov - 11:32

lol ! ne généralise pas ! ;) J'irai faire un tour en médiathèque histoire de voir, sinon j'achèterai un de ses livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kotyk
Vieux singe
Vieux singe
avatar

Nombre de messages : 292
Localisation : des Alpes au Congo
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jim Harrison   Mar 8 Nov - 20:59

MDR ! Je suis pas du genre à tirer des généralités hâtives !


Hein ? Si ? Ah bon... :lol: :lol: :lol:



Non, je cherche, c'est tout... Vraiment, le fait que ce gars soit si peu connu, c'est pour moi un mystère. Enfin, dans un certain cercle d'initiés, il a quand même une sacrée cote ; moi, perso, j'adorerais le rencontrer et aller avec lui un après-midi à la pêche à la mouche, peinard, en écoutant le bruit de l'eau et les oiseaux qui chantent ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Jim Harrison   Mer 9 Nov - 11:18

Palmier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jim Harrison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jim Harrison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proposer des personnages
» dalia harrison ø ex-petite amie (cher llyod) - réservée.
» BAL DE FIN D'ANNEE
» Santana A. Harrison
» (F/PRISE) kate harrison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: L'invitation au voyage-
Sauter vers: