songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Subrock

Aller en bas 
AuteurMessage
Celinou
***
***
avatar

Nombre de messages : 74
Localisation : Nice
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Subrock   Sam 21 Jan - 0:46

Voici le résumé du livre

Le Violon cassé est le récit tragique de ce jeune homme qui a grandi en France dans les fers d'une mère adoptive d'une cruauté innommable. On sort de ce livre la gorge sèche, bouleversé, incrédule aussi, sans doute, puisqu'on a du mal à imaginer pareilles atrocités. Ce document démontre néanmoins le sort qui est réservé parfois aux enfants de tous les pays du monde. Il est d'une importance capitale pour tous ceux qui s'en soucient.

Johnny Subrock est né le 7 juillet 1979 à Séoul, en Corée du Sud.

Johnny Subrock a eu, le moins qu'on puisse dire, une vie mouvementée malgré son jeune âge. Il a vécu tour à tour en Corée du Sud, en France et en Haïti avant de venir s'établir au Québec au début des années quatre-vingt-dix. Il a fréquenté l'Académie de Nice et est aujourd'hui aide-cuisinier tout en faisant partie d'un groupe de musiciens. Il vit au Canada près de la frontière américaine en Estrie.

Voici ma petite critique perso… comme d’hab quoi

L'auteur nous raconte cette odyssée en enfer tel que vécu par lui. Son écriture est simple et sans artifice. Extrêmement touchant!!!
C'est un récit à la fois tragique et monstrueux. Un livre à donner des frissons dans le dos.
Il aura fallu plus de quatre ans de travail avant de publier ce récit autobiographique.
En effet, la jeunesse de l'auteur, la difficulté du récit et les séquelles laissées sur la victime n'ont rendu la tâche facile à personne.
Si la plupart des adoptés internationaux connaissent un sort meilleur que celui qu'ils auraient eu dans leur pays d'origine,
(et je peux le confirmer puisque je suis moi-même adoptée) certaines histoires, comme celle de cet orphelin, lèvent le voile sur les coulisses de cette action pourtant fortement humanitaire qu'est l'adoption.
On est souvent porté à croire que ces histoires sont invraisemblables et que la réalité a été fortement exagérée.
En novembre 1996, la presse française évoque le cas du petit Johnny, 5 ans, qui a littéralement été jeté aux pourceaux par ses parents.
Torturé, battu, mal nourri et humilié pendant des mois, il a été sauvé in extremis par quelqu'un qui l'a remarqué dans la porcherie et l'a déclaré à la police.
Pour Yong Sub, l'étable a fait place au poulailler, au grenier, à la loggia, au cagibi de la cave, à la douche même où sa mère l'obligeait à dormir.
Une vie d'enfer pour un enfant qui ne demandait pourtant que sa part légitime de bonheur.
Ce livre est magnifique malgré qu'il soit terriblement triste!!!
Je vous le conseille vivement car il nous appel à garder un oeil sur ceux qui nous entoure!!!
Ce livre fait beaucoup réfléchir… et nous fais dire qu’il ne faut PAS SE PLAINDRE !!! ça je vous assure !!!

By Célinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my.sci.fi.lullaby.site.voila.fr
 
Subrock
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: L'invitation au voyage-
Sauter vers: