songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Virginia Woolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Virginia Woolf   Sam 3 Juin - 19:46

est actuellement en vogue, et on ne peut que s'en feliciter. Est-ce du au film The hours de Stephen Daldry Avec Nicole Kidman, Julianne Moore, Meryl Streep, au roman de Michael Cunningham récompensé par le Prix Pulitzer en 1999 ? ou tout simplement à la modernité de Virginia Woolf ? interet aussi pour sa personne, son non-conformisme, sa vie e ses souffrances, sa fin tragique...

je viens de finir la traversée des apparences, Gf n°435

Ce premier roman se place dans la ligne de Jane Austen dont elle modernise les thèmes - tout en esquissant déjà ses propres préoccupations : vision acide d’une société frivole, revendications féministes, interrogations sur la possibilité de l’amour, sur le sens de l’existence et le rôle de l’artiste.

On y voit les thèmes de vers le phare. Je lirai bientôt Orlando dont j'ai vu des echos interessants sur un site gay. Comme quoi, Virginia Woolf n'avait pas ces pudeurs et ces tabous qu'on reproche si souvent au XIXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Sam 3 Juin - 21:45

très bon film que "the hours" , c'est ce qui m'a donné envie de lire Virginia Woolf, j'ai acheté Journal d'un écrivain, que j'ai commencé et laissé pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Dim 4 Juin - 9:07

julie a écrit:
très bon film que "the hours" , c'est ce qui m'a donné envie de lire Virginia Woolf.

Ce film The hours de Stephen Daldry est assurément une réussite.

Même si le lecteur peut être aux premières images déconcerté par la succession des trois personnages qui seront les trois fils directeurs de l'intrigue, il comprend vite à qui il a affaire : Virginia Woolf la romancière, Mrs Dalloway la protagoniste du roman éponyme, et enfin la lectrice du roman. Ces trois fils, habilement tressés, contribuent à introduire le spectateur dans l'univers de la création artistique.

Bien sûr, la condition de la femme est présente, non sur le plan social, mais dans l'ordre domestique et affectif. Elle est l'âme de la maison, celle qui rassemble. A tel point qu'elle vit pour autrui, sans trouver son ancrage personnel. On évoque l'homosexualité féminine, comme une alternative au couple traditionnel, aux rôles mal répartis, aux sensibilités parfois étrangères.

Les trois fils de l'histoire ne déroulent pas des épisodes parallèles, ce qui met en relief la transposition de la vie réélle dans la création romanesque. Cette transposition est énoncée par Mrs Dalloway, mais opérée par la romancière et le cinéaste : ainsi dans "Mrs Dalloway", c'est l'homme qui est un créateur, et Mrs Dalloway le réconforte et lui vient en aide, parfait contrepoint de l'histoire de la romancière, où Mr Woolf est attentif et secourable pour Virginia.

On comprend qu'une telle structure du film évite les simplifications et les clichés. Ainsi les thèmes s'enrichissent d'être traités avec des variantes, même si la basse continue est aisément repérable : l'artiste éprouve un mal de vivre dans le monde réél, et il le traduit dans son activité créatrice.

Le thème de la mort et de la tentation du suicide déroule ses méandres dans les trois histoires, et la récurrence des images liquides est une métaphore de la mouvante complexité des sentiments.

Tout n'est pas dit. Le silence joue son rôle dans les conversations, et devant ses personnages, le cinéaste s'arrête avec pudeur devant des expressions et des attitudes. Nicole Kidman est parfois un peu raide,- peut-être pour marquer les tensions intérieures, mais Meryl Streep et Julianne Moore sont parfaites.

Le film est dense, et mériterait une seconde vision, pour en goûter toute la richesse. La musique de Philipp Glass contribue à notre plaisir, sans indiscrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Dim 4 Juin - 19:52

Attention ! on m'avertit que mon resu n'est pas fidèle au film

je n'ai pas lu le livre de Michael Cunningham et j'ai fait mon propre montage... apres avoir lu la promenade au phare de Virginia woolf.

Reste quand même que le film est superbe et merite d'être vu plusieurs fois...La preuve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Lun 5 Juin - 0:12

vas tu es pardonné ! rob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Virginia Woolf   Jeu 5 Juil - 11:57

J'ai terminé hier la lecture de Mrs Dalloway, mais j'avoue n'avoir pas été très très emballée...Le roman est très lent et je ne suis pas adepte du monologue intérieur, je crois...les va et viens enrte les différents esprits des personnages m'ont donnée le tournis Laughing
Mais il y a de très beaux passages, et puis le Londres des années 20 est vraiment bien décrit...
Donc en gros, je n'ai pas détesté,mais pas adoré non plus!
J'en lirai sûrement d'autres pour voir un peu s'ils sont tous comme ça^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Virginia Woolf   

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginia Woolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Une vodka drive extra avec des olives, beaucoup d’olives ! Genre... au moins trois olives." |Virginia Pepper Potts|
» Need for speed world
» Quelle est votre lecture du moment ?
» DIES IRAE ? Pompeia Virginia & Marcus Vinicius
» Virginia Pepper Potts.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: