songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Alain Mabanckou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Alain Mabanckou   Sam 14 Avr - 12:18



Dernier Renaudot en date, Mémoires de Porc-épic est étonnant, touchant et très drôle à la fois.

A l'âge de 10 ans le jeune Kibandi fut initié au rituel du Mayamvumbi, à savoir boire cet étrange breuvage qui fait l'enfant Homme et lui procure dès lors le bonheur de posséder son alter-égo animal. Pour Kibandi ce sera le porc-épic.
Notre petit porc-épic va alors commencer à entretenir l'habitude de la lignée de Kibandi: tuer tous ceux qui oseront se mettre en travers des choix et voeux du jeune garçon. Le village de Séképembé va donc devenir le port d'attache de cet étrange duo guidé par un irrésistible atavisme.

Véritable conte africain, Mabanckou se sert des aveux d'un porc-épic à un grand Baobab pour dépeindre avec attachement toute la richesse et la verve des orateurs africains: sorciers, marabouts....
On y trouve des trésors de bon sens tels, "Quand on coupe les oreilles, le cou devrait s'inquiéter" ou encore ..."et si vous voyez un sourd courir, mes petits, ne vous posez pas de questions, suivez-le car il n'a pas entendu le danger, il l'a vu" (discours du vieux porc-épic aux siens).
Mabanckou s'amuse ouvertement et sans méchanceté de la grandiloquence des sorciers de village et quand l'un d'eux, poussé à bout s'emporte par ces mots ..."merde alors, silence, j'ai dit, vous voulez que je vous chasse d'ici, hein, vous voulez que je vous lance une armée d'abeilles au cul.".. on ne peut que sourire et s'étonner.

Mais l'auteur règle ses comptes avec l'Homme quand il fait dire au porc-épic "j'ai appris des hommes le sens de la digression, ils ne vont jamais droit au but, ils ouvrent des parenthèses qu'ils oublient de refermer". Quoi qu'il en soit, ce roman est un petit bonheur permanent qui se lit avec une grande facilité, qui procure de vrais joies toutes simples et un brin nostalgiques.
A noter pour la Forme que le roman est étrangement découpé et une absence totale ou presque de ponctuation puisqu'on y trouve que la virgule.


Ma note: 8/10

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Alain Mabanckou   Lun 4 Juin - 12:42

je te rejoins pour souligner la bonne qualité de ce récit qui est drôle et profond. L'unité de ton et du caractère de porc-epic est certainement obtenue par des contraintes linguistiques que l'auteur s'est imposées. Car porc-epic a un style bien à lui !

A noter que s'il critique les hommes en leur jetant un regard extérieur, il a aussi leurs défauts, ce qui produit une double critique, comme dans les fables.

Mabanckou avec ce porc-épic qui a des manifestations animales et des pensées humaines s'amuse de sa double culture, africaine et occidentale, et produit un récit original qui fait plaisir à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Alain Mabanckou   Lun 4 Juin - 21:35

Je lirai verre-cassé plus tard, l'écriture me plait assez chez Mabanckou.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Mabanckou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Mabanckou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNE TOUTE PETITE EXPLICATION SUR LA DEMISSION D'ALAIN JUPE !
» Alain Barrière... regardez, écoutez, et rêvez...
» Alain Souchon...
» (M/LIBRE) ALAIN DELON.
» Alain Bashung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: L'invitation au voyage-
Sauter vers: