songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 Georges Perec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ilios
¤¤¤
¤¤¤
avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Georges Perec   Lun 28 Mai - 21:33



Auteur souvent évoqué sinon étudié dans le parcours scolaire pour son livre " la disparition " ( livre sans e ), je décidais de me lancer dans ce livre.

Ayant pour principe de ne jamais connaitre le sujet des livres que je lis ou tout du moins de ne pas en lire de résumés ou la 4ème de couverture, je me lancais comme toujours dans l'inconnu sinon en sachant que ce livre avait une bonne réputation. Et à ma surprise je me suis trouvé face à un livre évoquant un sujet que je rencontre régulierement , a savoir l'univers concentrationnaire.

Ce livre est un livre alternant un récit autobiographique de la vie de Georges Perec, juif d'origine polonaise, et l'histoire, qui semble au premier abord totalement éloignée de l'autobiographie, d'une ile isolée qui se trouve régie par le sport et la performance sportive.

Au départ , on se demande vraiment pourquoi ces deux récits sont enchassés, rien ne semble les lier. Et petit à petit, imperceptiblement on finit par comprendre que le récit imaginaire de l'ile est étroitement lié au récit autobiographique. Et d'un coup, on comprends la place et le role de cette ile dans l'esprit de l'auteur.

Oh, il n'est pas besoin d'être extralucide pour comprendre le rapport entre les deux récits tant les ressemblances se font jour au fil de la lecture.

Encore un bel exercice de style pour cet "enfant " de Queneau qui s'amuse à nous dérouter et à nous emmener là ou il le désire.

Face à ce surprenant livre à la forme déroutante, je suis enclin à approfondir son oeuvre et à lire entr'autre "la disparition " et " la vie mode d'emploi"

8/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
imaginary boy
Rosco P. Coltrane
Rosco P. Coltrane
avatar

Nombre de messages : 1555
Localisation : Près de chez Jules de chez Smith d'en face
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Georges Perec   Lun 28 Mai - 23:03

Connaissant ton avarice en matière de notation, je m'étonne de ton enthousiasme et demande à lire Wink Je m'y essaierai bientôt alors.

_________________
Je préfère ne rien dire et passer pour un con plutôt que l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Georges Perec   Mar 29 Mai - 9:17

J'avais étudié W ou le souvenir d'enfance, en seconde, mais il ne m'avait pas vraiment plu...Mais ton 8/10 m'incite à le relire, ilios Laughing
De Pérec j'essayerai bien la vie, mode d'emploi, quoique ça doit être rapidement lassant :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Georges Perec   Mar 29 Mai - 22:13

Je sais pas moi je reste sur la disparition, mais j'essaierai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ilios
¤¤¤
¤¤¤
avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Georges Perec   Mer 30 Mai - 17:23

mon evaluation est surtout lié à la forme du livre , chaque partie n'ayant que peu d'intérêt l'une sans l'autre mais trouve tout son attrait sur le lien qui les unit.

Après c'est histoire de goût mais faut pas s'attendre à du grand divertissement sur le fond mais la forme est originale et mérite à mes yeux cette note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Georges Perec   Sam 3 Nov - 20:04

ilios a écrit:

Encore un bel exercice de style pour cet "enfant " de Queneau qui s'amuse à nous dérouter et à nous emmener là ou il le désire.

je ne crois pas que ce soit un exercice de style, au sens gratuit du terme, c'est la prise de conscience d'une verité qui était pressentie par l'enfant et que l'enquête menée par l'adulte met au jour.

Ce recit est une therapie sur un sujet douloureux : la mort des proches donc la découverte d'une mutilation personnelle de l'auteur;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Marie
¤
¤
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Georges Perec   Dim 4 Nov - 23:43

J'ai relu il y a peu W ou le souvenir d'enfance, dont je ne conservais que des bribes...Ce livre est vraiment très beau, l'auteur y alterne deux histoires, d'une part son enfance, dont il dit n'avoir pas de souvenirs, de l'autre une sorte d'utopie à propos d'une île consacrée au sport (métaphore du camp de concentration).
La façon qu'a Pérec de ne pas être sûr de ce qu'il avance, de chercher à tâton quelques points sûrs auxquels se raccrocher m'a beaucoup plu...
Je vais sûrement lire La vie mode d'emploi, la composition du livre m'intrigue beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alainrotko
***
***


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 09/07/2005

MessageSujet: Re: Georges Perec   Lun 5 Nov - 11:04

Voila ensuite un "petit livre" qui t'occupera après la lecture (rire)


clic !


Cahier des charges de la vie mode d'emploi
de Georges Perec, collection manuscrits chez Zulma.

on le trouve en général dans les bibliothèques. Il comporte notes et graphiques, c'est impressionnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://grain-de-sel.cultureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georges Perec   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Perec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les realisations de Georges Bush qui m'emerveillent tant
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Georges Chelon chante Beaudelaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Littérature contemporaine-
Sauter vers: