songes d'un art aimé

le temps de lire , comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre Daniel PENNAC
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  songe d\'un art aimésonge d\'un art aimé  

Partagez | 
 

 James ELLROY

Aller en bas 
AuteurMessage
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: James ELLROY   Sam 13 Jan - 15:34




Le 15 janvier 1947, la police de Los Angeles trouve sur un terrain vague le cadavre nu d'une femme de 22 ans, Betty Short. Le corps est sectionné en deux au niveau de la taille, vidé de ses organes et de son sang, il présente de nombreuses lacérations et brûlures, notamment aux seins, et la bouche a été ouverte d'une oreille à l'autre. La police met toutes ses forces sur ce meurtre qui, à cause de la tendance de la victime à se vêtir de noir, devient "l'affaire Dahlia noir". Elle va faire la une du Herald Express pendant douze semaines.

Comme l' indique le prologue, même si le meurtre d' Elisabeth Short il y a un "avant" et un "après" bien distincts.
L' "avant", c' est la rencontre entre deux anciens boxeurs devenus flics ( Blanchard et Bleichert au LAPD et la profonde amitié qui va les lier, mais tout sombre lors de l'annonce du meurtre du Dahlia noir.
James Ellroy nous entraine dans l'Amérique des années 50 où les policiers sont corrompus, où ils n'hésitent pas à jouer du poing. Les femmes y sont sublimes et sulfureuses tels les pin ups.

Cette intrigue nous passionne et nous obsède, ce roman malgré sa noirceur est fascinant.
Le lecteur plonge dans l'intimité et l'âme des personnage, des personnages torturés par les fantômes du passé ( un peu comme l'auteur dont la mère a été assassiné 10 ans après Betty Short)

un seul ordre à vous dire lisez-le


Dernière édition par le Dim 13 Mai - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Angel
***
***
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: James ELLROY   Dim 13 Mai - 12:28

J'ai tout simlement adoré ce livre. On s'imprégne de cette intimité des personnages et de la noirceur de ce roman dès les premières pages.
Je n'aurais plus qu'une chose à vous dire à propos de ce livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: James ELLROY   Dim 13 Mai - 12:35

je serai de voir le film si ça nous plonge autant dans cet histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Angel
***
***
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: James ELLROY   Dim 13 Mai - 12:50

Je n'ai pas vu le film. Et franchement j'hésite à le faire car la plupart du temps ou j'ai apprécié un livre j'ai quasiment toujours été déçu par le film tiré du livre. Une des rare exceptions concerne Le Seigneur des Anneaux. Le livre et le film m'ont tous simplement scotché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie
Boss Hogg
Boss Hogg
avatar

Nombre de messages : 1972
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: James ELLROY   Dim 13 Mai - 12:53

oui en général les films....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Little Angel
***
***
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 38
Localisation : Seine-et-Marne
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: James ELLROY   Dim 13 Mai - 12:54

Oui ça se passe de commentaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James ELLROY   

Revenir en haut Aller en bas
 
James ELLROY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
songes d'un art aimé :: LITTERATURE :: Polars, policiers, thrillers....-
Sauter vers: